Yémen

Sébastien Nadot, membre de la commission des affaires étrangères et secrétaire du groupe parlementaire France-Yémen à l'Assemblée Nationale, travaille sur le conflit armé qui dévaste le Yémen depuis 2015.

La Commission d’enquête parlementaire sur les ventes d’armes par la France 

Le député Sébastien Nadot, membre de la majorité présidentielle, réclame la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les ventes d’armes françaises aux acteurs du conflit au Yémen afin de de savoir si la France a tenu ses engagements internationaux en la matière.

« LA VIGILANCE CITOYENNE ET PARLEMENTAIRE CHANGE LA DONNE »

En mars 2018, le député Sébastien Nadot (La République en Marche) demandait la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les exportations d’armes de la France. Il revient sur sa démarche et sur l’impact qu’a eu la mobilisation des acatiens lors de la campagne qui demandait plus de transparence sur les ventes d’armes.

Partagez :

Malbrunot / Arabie Saoudite : « vous avez raison, il faut contrôler davantage les ventes d’armes »

Commission des affaires étrangères. Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro, ex otage d’Al Qaida en Irak, répond aux questions du député Sébastien Nadot.
Armer encore et toujours le Moyen-Orient, est-ce raisonnable ? « Non ».
Vendre des armes à l’Arabie Saoudite quand on sait ce qu’elle peut en faire ? « Vous avez raison, il faut contrôler davantage et mieux à qui on vend des armes ! »

Partagez :

Question au Premier Ministre

Le député Sébastien Nadot demande au Premier Ministre, responsable en la matière, de suspendre les ventes d’armes à l’Arabie Saoudite , afin que la France se mette en conformité avec les traités internationaux qu’elle a ratifiée.

Partagez :

Yémen : stop the war NOW !

Les pourparlers en Suède pour la paix au Yémen qui se tiennent actuellement en présence d’une délégation Houthis seront déterminants.
Le Sénat américain est en passe de voter l’arrêt de toute aide militaire à la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite au Yémen.

Partagez :

Télérama – La France, ce si discret marchand d’armes

Alors que l’Allemagne et le Canada envisagent d’interrompre leurs exportations d’armes vers l’Arabie Saoudite suite à l’affaire Khashoggi, la France se mure dans le silence. Raison de plus pour regarder “Mon pays fabrique des armes”, une enquête explosive sur cette filière diffusée ce mardi 23 octobre sur France 5.

Partagez :

L’article à lire pour comprendre la guerre au Yémen, « pire crise humanitaire au monde »

« On a livré en 2017 pour 1,4 milliard d’armes à Riyad, ça rend notre pays comptable d’une situation catastrophique. » Sébastien Nadot, député LREM de Haute-Garonne à Franceinfo

Partagez :

Où en est la commission d’enquête parlementaire sur le rôle de la France au Yémen ?

Afin d’assurer la mission de contrôle de l’action du gouvernement qui lui est conféré par notre Constitution, l’Assemblée nationale ferait bien d’ouvrir les yeux sur le rôle de la France au Yémen comme sur tous ses partenariats dits « stratégiques » dès lors qu’il s’agit de ventes d’armes. Notre système démocratique repose sur une répartition des rôles de chacun bien précise. S’y dérober, c’est fouler au pied notre contrat social, renier nos valeurs et celle de la devise républicaine.

Partagez :

Ulyces – Quelles sont les armes que vend la France et à qui ?

« Mon souhait le plus cher, c’est qu’on ne découvre pas que la France a participé à des crimes de guerre (…) on a un rapport d’experts de l’ONU qui dit qu’il y a crime de guerre et nous on continue à vendre des armes ». Sébastien Nadot

Partagez :
Partagez :