INfo

General Information

It has now been four years since the war in Yemen began, and for the last 3 years it has internationalised with the intervention by the Saudi-Emirati led coalition and Iranian involvement. The situation in Yemen is horrific. 22.2 million People need urgent humanitarian assistance including 11 million children, 3.1 million People have been displaced since the start of the war and 2,014,026 people are currently internally displaced.

As representatives of our people, we, Parliamentarians, therefore have a vital role to play in stopping this conflict. On November 8, at the National Assembly of France in Paris, we will hold the Inaugural joint Parliamentary meeting for peace in Yemen.

Parliamentarians

From several countries

An opportunity to discuss parliamentary practices in the sale of arms

Diplomats

That represent the parties of the conflict

To expose the positions of the different countries on the conflict

NGO

Who informs about the situation

Objective players in the field who report the facts

Get the latest news of the conference !

Yémen révoltant.

Une banderole brandie dans l’hémicycle et ses mots, violents, bien moins que la réalité.

Partagez :

Plainte à la Commission Européenne sur les ventes d’armes par la France

Yémen : les ventes d’armes sont actuellement illégales vers l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes Unis compte tenu des traités internationaux et des crimes de guerre perpétrés par la coalition Arabie saoudite / Émirats au Yémen.

Partagez :

Parigi. Il deputato Sébastien Nadot mostra lo striscione « La Francia uccide nello Yemen » nell’Assemblea nazionale

L’ex parlamentare della LREM, Sébastien Nadot, ora indipendente, ha interrotto una sessione dell’ Assemblea nazionale brandendo uno striscione che denunciava il ruolo della Francia nella guerra nello Yemen dal momento che Parigi continua a vendere armi ai sauditi.

Partagez :

Le Parisien – Assemblée : un député sort une banderole «La France tue au Yémen»

Le député, secrétaire du groupe parlementaire France-Yémen, milite depuis plusieurs mois pour une commission d’enquête sur la vente d’armes aux belligérants du pays ravagé par la guerre.

Partagez :

L’association ASER intente une action en justice contre l’Etat français pour ses autorisations illégales de vente d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats Arabes Unis.

L’association ASER intente une action en justice contre l’Etat français pour ses autorisations illégales en regard du droit international de vente d’armes par des entreprises françaises à l’Arabie Saoudite et aux Émirats Arabes Unis.

Partagez :

France Inter – Armes françaises au Yémen : les questions qui dérangent

C’est une « sale guerre » qui se déroule loin des stylos, des caméras et des micros, au Yémen. Plus de 10 000 morts civils, plus de 20 millions de personnes qui ont besoin d’aide humanitaire, 14 millions de yéménites qui n’ont pas accès au soin : la situation humanitaire est dramatique.

Partagez :

get information

Contact

Contact us in order to get information about the conference for peace in yémen

Contact

2 + 13 =

All the news of the Paris Peace Conference

Plainte à la Commission Européenne sur les ventes d’armes par la France

Plainte à la Commission Européenne sur les ventes d’armes par la France

Yémen : les ventes d’armes sont actuellement illégales vers l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes Unis compte tenu des traités internationaux et des crimes de guerre perpétrés par la coalition Arabie saoudite / Émirats au Yémen.

Partagez :
Parigi. Il deputato Sébastien Nadot mostra lo striscione « La Francia uccide nello Yemen » nell’Assemblea nazionale

Parigi. Il deputato Sébastien Nadot mostra lo striscione « La Francia uccide nello Yemen » nell’Assemblea nazionale

L’ex parlamentare della LREM, Sébastien Nadot, ora indipendente, ha interrotto una sessione dell’ Assemblea nazionale brandendo uno striscione che denunciava il ruolo della Francia nella guerra nello Yemen dal momento che Parigi continua a vendere armi ai sauditi.

Partagez :
Le Parisien – Assemblée : un député sort une banderole «La France tue au Yémen»

Le Parisien – Assemblée : un député sort une banderole «La France tue au Yémen»

Le député, secrétaire du groupe parlementaire France-Yémen, milite depuis plusieurs mois pour une commission d’enquête sur la vente d’armes aux belligérants du pays ravagé par la guerre.

Partagez :
L’association ASER intente une action en justice contre l’Etat français pour ses autorisations illégales de vente d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats Arabes Unis.

L’association ASER intente une action en justice contre l’Etat français pour ses autorisations illégales de vente d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats Arabes Unis.

L’association ASER intente une action en justice contre l’Etat français pour ses autorisations illégales en regard du droit international de vente d’armes par des entreprises françaises à l’Arabie Saoudite et aux Émirats Arabes Unis.

Partagez :
France Inter – Armes françaises au Yémen : les questions qui dérangent

France Inter – Armes françaises au Yémen : les questions qui dérangent

C’est une « sale guerre » qui se déroule loin des stylos, des caméras et des micros, au Yémen. Plus de 10 000 morts civils, plus de 20 millions de personnes qui ont besoin d’aide humanitaire, 14 millions de yéménites qui n’ont pas accès au soin : la situation humanitaire est dramatique.

Partagez :
Partagez :