Au moment où la Turquie mène son offensive au Kurdistan syrien avec des armes européennes et françaises : le GRIP (le Groupe d’information sur la paix et la sécurité) sort une BD pour mieux nous faire comprendre les enjeux de ce commerce pas comme les autres. Le scénariste et membre du GRIP, Benjamin Vokar venu de Bruxelles nous en parle sur notre plateau. Il est accompagné du député français Sébastien Nadot, qui lutte au sein de l’Assemblée nationale pour plus de transparence sur les ventes d’armes, notamment françaises utilisées au Yémen.

Partagez :