Suivant une démarche inédite, avec plus de 200 parlementaires (Sénat et Assemblée nationale), j’ai déposé une proposition de loi référendaire.

Selon L’article 11 de la Constitution modifié en 2008 concernant le référendum d’initiative populaire, celle-ci sera examinée par le Conseil Constitutionnel qui organisera l’appel à signature des citoyens et citoyennes qui souhaitent annuler la privatisation d’Aéroports de Paris.

A compter de l’ouverture du recueil des signatures par le Conseil Constitutionnel, nous aurons plusieurs mois pour atteindre les 4,5 millions de signatures nécessaires. Faisable !

Partagez :