Parigi- Sébastien Nadot, deputato francese del partito La République En Marche, in un’intervista, ha parlato delle difficoltà incontrate nell’avvio di un’indagine parlamentare sulla fornitura di armi francesi alla coalizione araba guidata dal regime saudita che opera nello Yemen.

« Al momento la richiesta della creazione di una commissione d’inchiesta parlamentare è in un vicolo cieco », ha detto il deputato« Ho richiesto una commissione d’inchiesta al fine di ottenere informazioni accurate sui bambini che muoiono. Per il caso Benalla, una commissione è stata istituita in ventiquattrore; io dovrò aspettare chissà quanti mesi. Questo mi fa sorgere seri interrogativi », ha dichiarato Nadot.

Nadot ha invitato all’assemblea nazionale diversi parlamentari dell’Inghilterra, Italia, Germania, e Paesi Bassi per firmare l’Appello di Parigi, un documento con cui si chiede l’immediata cessazione delle ostilità nello Yemen e la sospensione delle forniture di armi alle parti in conflitto.

Traduction

Paris – Sébastien Nadot, membre français du parti La République en Marche, a évoqué dans une interview les difficultés rencontrées pour ouvrir une enquête parlementaire sur la fourniture d’armes françaises à la coalition arabe dirigée par le régime saoudien au Yémen. « Pour le moment, la demande de création d’une commission d’enquête parlementaire est dans l’impasse », a déclaré le député .

«  J’ai demandé une commission d’enquête afin d’obtenir des informations précises sur les enfants qui meurent. Dans le cas de Benalla, une commission a été mise en place dans vingt-quatre heures, je devrai attendre des mois, ce qui soulève de sérieuses questions », a déclaré Nadot. .

Nadot a invité plusieurs parlementaires d’Angleterre, d’Italie, d’Allemagne et des Pays-Bas à rejoindre l’Assemblée nationale à signer l’Appel de Paris, un document appelant à la cessation immédiate des hostilités au Yémen et à la suspension des livraisons d’armes au gouvernement. parties en conflit .

Partagez :