Un nouvel élan avec la liste d’Henri Arévalo (EELV) et Jean-Luc Palevody

La Convention Citoyenne pour le Climat, expérience démocratique inédite en France avait pour vocation de donner la parole aux citoyennes et citoyens pour accélérer la lutte contre le changement climatique, avec pour mandat de définir une série de mesures permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990), dans un esprit de justice sociale.
Sa traduction législative et réglementaire prendra encore quelques mois mais l’on peut déjà s’inquiéter d’une réelle traduction des conclusions très réalistes et pertinentes de la Convention si le gouvernement d’Edouard Philippe et LREM continuent à rester droits dans leurs bottes des années 90. Pourtant, la Convention Citoyenne a montré au moins 3 choses : que l’écologie est une préoccupation essentielle, que le débat démocratique a encore du souffle en France et que les citoyens peuvent aller vers une grande technicité sur des questions complexes si on veut bien leur proposer un cadre d’échange qui convient.
Sa traduction locale dépendra grandement de l’engagement des acteurs politiques.

A Ramonville, la liste menée par Henri Arévalo réunit tous les ingrédients pour un futur enviable et responsable : écologie, expertise, démocratie et justice sociale.


Député du groupe Ecologie – Démocratie – Solidarité à l’Assemblée nationale et porte-parole du mouvement des Progressistes, je partage avec Henri Arévalo des convictions écologistes fortes. Notre pays a besoin de maires comme lui pour faire face à l’urgence, comme pour servir l’intérêt de tous les Ramonvillois et Ramonvilloises.

Henri Arévalo (EELV) et Jean-Luc Palevody
Un nouvel élan avec la liste d’Henri Arévalo (EELV) et Jean-Luc Palevody
Partagez :