La troisième édition de ce rendez vous mensuel. Le moment de revenir sur les événements marquants du mois.

La lettre mensuelle du député Sébastien Nadot

Emmanuel Macron a lancé officiellement la grande cause nationale consacrée à l’égalité entre les femmes et les hommes par un discours prononcé à l’Elysée, samedi 25 novembre, Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes. Lors d’un moment qui se voulait solennel, le président de la République détaillé ses « trois priorités » pour les cinq prochaines années : « l’éducation et le combat culturel en faveur de l’égalité », un « meilleur accompagnement des victimes » et un « renforcement de l’arsenal répressif ».

Au cours de cette journée la Mairie de Toulouse a érigée, pour le première fois en France, une stèle en mémoire des victimes des violences faite au femmes  « A Sarah et à toutes les femmes victimes de violences machistes, Pour que cessent ces crimes, brisons le mur du silence« , est-il gravé sur la plaque.

Le 6 Décembre 2017 j’ai interpellé le Ministre de ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot sur le statut des réfugiés climatiques

Selon les estimations de l’ONU, 250 millions de personnes, seront, d’ici 2050, forcées de s’exiler à cause des bouleversements du climat. Un enjeu humanitaire et géopolitique majeur, pourtant soigneusement mis de côté dans les négociations internationales.
Les changements environnementaux sont devenus l’un des principaux facteurs, sinon le principal, de migrations et déplacements de populations dans le monde. Ce préambule, posé conjointement par les chercheurs et les ONG, annonce l’ampleur d’un phénomène dont l’accélération met désormais la question des réfugiés climatiques au centre des enjeux humanitaires.

Les questions, sous leurs différentes formes orales et écrites, sont les instruments parlementaires les plus anciens de contrôle de l’activité du Gouvernement.

Les questions constituent la forme la plus directe (et pour les questions orales, la plus immédiate) de contrôle de l’action du Gouvernement par le Parlement.
Ce mois-ci j’ai notamment interpellé :

  • Le Ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la situation au Yémen qui se détériore

  • Le Ministre de la transition écologique et solidaire sur la menace de disparition qui pèse sur une centaine de races animales françaises

  • Le Ministre des solidarités sur le versement de la prime de Noël à la fin de l’année 2017

 

Dans le cadre de ma mission d’information sur la refondation démocratique de l’europe, je tenais à signaler que mon travail va s’inscrire dans les pas des travaux de la députée Valerie Gomez Bassac . Elle a voulu que son travail permettre à chacun de s’emparer à l’avenir de l’Europe. Nous vous invitons à consulter son rapport en cliquant ici

Dans le cadre de ma présidence du groupe d’amitié France-Quebec de l’Assemblée National, je tenais à souligner 2 rencontres :

  • Tout d’abord la rencontre avec La Ministre des relations internationales et de la Francophonie Christine Saint Pierre, accompagnée de la déléguée général du Québec Line Beauchamp. L’occasion d’une discussion franche et amicale sur les relations économiques, universitaires, culturelles et scientifiques entre France et Quebec.

  • Puis la rencontre avec Pierre Marc Johnson, ancien premier ministre du Québec et négociateur en chef du Québec de l’accord d’échange entre Canada et Union européenne : de quoi entrevoir des points d’accords sur les questions environnementales encore en suspens.

 

En 2 mois nous avons effectué 12 permanences dans une dizaine de communes. Ces permanences vont continuer, nous vous tiendrons au courant sur notre site et nous vous invitons à le consulter :

www.sebastiennadot.fr

Partagez :