Le député Sébastien Nadot a défendu l’inscription des mots d’Albert Camus dans le Préambule de la Constitution afin de donner enfin un signal positif aux minorités de notre pays… Il n’a pas été entendu. Le combat continue. Dès la semaine prochaine pour des amendements défendant l’égalité femme homme, les droits des LGBT+ ainsi que l’accès aux droits fondamentaux pour tous.

Partagez :