L’association ASER intente une action en justice contre l’Etat français pour ses autorisations illégales en regard du droit international de vente d’armes par des entreprises françaises à l’Arabie Saoudite et aux Émirats Arabes Unis.
Le tribunal administratif semble en difficultés pour apporter des réponses.

Partagez :