Du 19 au 25 mars 2018, la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme valorise les engagements de l’ensemble des institutions et de leurs partenaires en faveur des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Libérer la parole, épauler les enseignants, intervenir auprès des élèves, le premier Ministre a demandé à Jean-Michel Blanquer de constituer une équipe nationale d’intervention rapide associant enseignants, représentants de l’État, associations et représentants des lieux de mémoire #TousUnisContreLaHaine. Éduquer contre les préjugés est un des axes du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme présenté par Edouard Philippe lundi 19 mars 2018.

Le 21 mars a été proclamé « Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale » en 1966 par l’Assemblée générale des Nations Unies. Alors que la loi du 8 juillet 2013 a réaffirmé avec force la mission de l’école de faire acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité, il apparaît nécessaire de redonner une impulsion nationale forte aux actions éducatives menées dans le champ de la prévention du racisme et de l’antisémitisme, de la défense et de la promotion des Droits de l’Homme et des principes fondamentaux de la République.

 

Dans le cadre de la semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme (19-25 mars 2018), l’académie de Toulouse a organise, en partenariat avec la préfecture d’Occitanie, une conférence de Frédéric Potier, préfet en mission de service public et délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine antiLGBT ( DILCRAH ) au collège Pierre de Fermat.

L’occasion de féliciter le Collège Grand Selve de Grenade labellisé collège sans racisme. Notamment présent la déléguée interministérielle, les représentants des cultes, l’académie de Toulouse ainsi que de nombreuses associations

Partagez :