Plusieurs syndicats de cette juridiction administrative, qui statue sur les appels formés contre les décisions de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, estiment ne pas avoir les moyens de mener correctement leur mission. Ils appellent à la grève mardi.

En savoir plus ici