Commission des Affaires Etrangères

Présentation de la Commission

La commission des Affaires étrangères est une des huit commissions permanentes de l’Assemblée Nationale. Elle est présidé sous la Xve législature par Marielle De Sarnez.

Conformément à l’article 36, alinéa 8, du Règlement de l’Assemblée nationale, les domaines de compétence de la commission des Affaires étrangères sont la politique étrangère et européenne, les traités et accords internationaux, les organisations internationales, la coopération et le développement, la francophonie et les relations culturelles internationales.

Retrouvez nos derniers articles

Un militaire du 14 ème régiment parachutiste de Toulouse décède dans un accident au Mali

Un militaire français de la force française Barkhane est mort la nuit dernière au Mali dans un accident. Le soldat appartenait au 14e régiment d’infanterie de soutien logistique parachutiste de Toulouse. Le caporal Abdelatif Rafik appartenant au 14e régiment d’infanterie de soutien logistique parachutiste de Toulouse est décédé la nuit dernière au Mali

Partagez :

« Quid du conflit au yémen qui a aussi de grande conséquence sur la biodiversité » retrouvez l’intervention de Sébastien Nadot en commission des affaires étrangères

Retrouvez l’intervention de Sébastien Nadot en commission des affaires étrangères du 17 octobre 2018 sur l’île de socotra au Yémen

Partagez :

« Le projet européen ce n’est pas que la PAC, c’est aussi Galilléo » retrouvez l’intervention de Sébastien Nadot en Commission des affaires étrangères

Retrouvez l’intervention de Sébastien Nadot, député de Haute Garonne, en commission des affaires étrangères du 17 octobre.

Partagez :

Question sur les coûts des droits de séjour à M. Molina, directeur général des étrangers en France au Ministère de l’intérieur

Sébastien Nadot, député de Haute-Garonne, a posé ce jour une question en commission au directeur général des étrangères en France au Ministère de l’intérieur sur le coût excessif des taxes dues par  les personnes étrangères pour leur titre de droit de séjour. Dans sa réponse, monsieur Pierre-Antoine Molina, énonce notamment qu’un amendement sur les tarifs réduit a été déposé

Partagez :

Alain Goma, otage français au Yémen, a été libéré

Le Français Alain Goma, retenu depuis plusieurs mois au Yémen, a été libéré et reviendra prochainement en France, a annoncé ce mardi la présidence de la République. « Notre compatriote Alain Goma, retenu depuis plus de quatre mois et demi au Yémen, a été libéré aujourd’hui », écrit l’Elysée dans un communiqué. Sébastien Nadot, député de Haute-Garonne, a suivi depuis des mois le dossier et est soulagé et heureux que les efforts pour ne pas l’oublier ont payé.

Partagez :

Iran Daily – Sebastien Nadot urge inquiry into arms sales to Saudi Arabia as bin Salman visit

Over a dozen French lawmakers have called for an investigation into the country’s lucrative weapons sales to Saudi Arabia as Crown Prince Mohammed bin Salman begins a visit to Paris on Sunday.

Partagez :

La Croix – Pour que la France s’engage contre les bombardements de civils

Tribune – Nous, parlementaires de tous horizons, demandons à ce que la France prenne part au processus d’élaboration d’une déclaration politique internationale contre les bombardements des civils. La France ne peut rester silencieuse face aux drames humains qui se jouent.

Partagez :

« Les pouvoirs d’investigations parlementaire sont restreints » retrouvez l’intervention de Sébastien Nadot sur le Live Médiapart

Retrouvez l’intervention de Sébastien Nadot, député de Haute Garonne, sur le Live du Médiapart du Mercredi 3 Octobre. L’occasion d’aborder la vente d’armes aux belligérant du Yémen, dont le conflit est considéré par l’ONU comme la pire crise humanitaire actuelle.

Partagez :

YEMEN : Kamel Jendoubi,un peu de Calais à l’ONU

À l’Assemblée générale des Nations unies,à New York, se joue aujourd’hui , entre autres, une partie du destin de millions de Yéménites.

Partagez :

YÉMEN : Kamel Benjoubi a présenté au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, le rapport sur le Yémen du groupe d’experts indépendants mandaté par le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies.

« De manière générale, notre conclusion est que tous les acteurs violent les droits de l’homme. Tous. L’ensemble des informations que nous avons eues nous laissent croire qu’il y a des violations qui sont susceptibles d’être considérées comme des crimes de guerre. Il y a des personnes aussi, dont les autorités de fait, qui sont susceptibles d’être poursuivies. »

Partagez :
Partagez :