Dans un article du Huffington Post, Patricia Lalonde, Députée européenne (MODEM UDI), et membre de la Commission des Affaires Etrangères du Parlement européen rappelle l’urgence d’arrêter cette guerre qui a fait plus de 10.000 morts, 50.000 blessés, 3 millions de déplacés internes.

Le conflit au Yémen est une crise interne, avant d’être un conflit régional et ne pourra se résoudre que si toutes les parties prenantes yéménites se mettent d’accord sur un processus de paix. Les acteurs régionaux de ce conflit: Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Iran) et encore plus les acteurs internationaux (États Unis, Europe, Russie, Chine) doivent encourager et respecter un processus de dialogue inter-yéménite.

Il est urgent d’arrêter cette guerre qui a fait plus de 10.000 morts, 50.000 blessés, 3 millions de déplacés internes, plus d’un million de cas de choléra et autour de 400.000 enfants de moins de 5 ans atteints de malnutrition…. « La pire crise humanitaire au monde causée par l’homme » selon les Nations unies.

Le pays est enlisé dans ce conflit depuis 2014, opposant les rebelles houthis, et leurs alliés au gouvernement du Président Abd Rabo Mansour Hadi, actuellement exilé à Ryad. Les Houthis contrôlent la ville de Sanaa, et détiennent 30% du territoire, principalement au Nord.

Retrouvez l’article ici

Partagez :