Depuis la création de l’association par Coluche en 1985, les 72 000 bénévoles des Restaurants du Cœur luttent contre la pauvreté et l’exclusion.
L’an dernier, 860 000 personnes ont été accueillies par les Restos
 et près de 130 millions de repas ont été distribués. 

La pauvreté qui frappe notre pays revêt différentes formes et a de multiples facettes, mais elle présente souvent un visage jeune : 38 % des personnes qui sont aidées par les Restos sont des mineurs, et 50 % ont moins de 25 ans. Ce sont aussi des familles nombreuses, des familles monoparentales qui parfois vivent dans la rue, dans des conditions inacceptables. Les personnes seules et isolées, souvent âgées et en milieu rural, rencontrent également des situations de précarité auxquelles il faut répondre. 

Parce qu’un repas ne suffit pas, l’aide alimentaire constitue pour les Restos une véritable porte d’entrée vers l’inclusion sociale de personnes accueillies. Tout au long de l’année, été comme hiver, les bénévoles se mobilisent pour venir en aide à tous ceux qui ont besoin d’eux. 

 Le rapport annuel 2017 – 2018 apporte une vue d’ensemble des activités qui témoignent de la diversité et de l’efficacité des actions conduites par l’association sur tous les territoires. 

Rien de tout cela ne serait possible sans l’engagement des bénévoles. Le rôle des associations est irremplaçable dans le maintien de la cohésion sociale aujourd’hui mise à mal. 

Ce combat pour la solidarité doit aussi être mené à l’échelle de l’Europe. Le budget pluriannuel 2021 – 2027 de l’Union européenne est en pleine phase de négociations. Dans ce cadre, l’avenir du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) – qui représente plus d’un repas sur quatre distribué par les Restos – est aujourd’hui particulièrement incertain.

La préservation de cette politique de lutte contre la grande pauvreté est primordiale : elle permet d’aider 5,5 millions de personnes démunies en France

La campagne des élections européennes du printemps 2019 doit plus largement être l’occasion de faire de la lutte contre l’exclusion et la pauvreté une priorité de la nouvelle législature.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Sebastien Nadot
Partagez :